Locarion Airbnb ce qu'il faut déclarer

Location Airbnb : Ce qu’il faut déclarer

  • Twitter
  • Facebook
  • Linkedin

Vous avez décidé de vous lancer dans la location de votre logement pour générer un revenu complémentaire via une plateforme type Airbnb ? En tant que bailleur, vous devez savoir ce qu’il faut que vous déclariez afin de rester dans la légalité.

Grâce à une plateforme type Airbnb, vous pouvez avoir une grande flexibilité en termes de location :

  • Vous pouvez louer votre résidence principale
  • Votre résidence secondaire
  • Simplement une partie de votre logement
  • La totalité de votre logement
  • Vous pouvez mettre en location votre bien pour une courte durée (Quelques jours)
  • Vous pouvez aussi le mettre en location pour une longue durée (Plusieurs semaines)

Et comme pour tout revenu perçu, il existe une fiscalité particulière et des règles à respecter. En fonction de plusieurs paramètres pris en compte, différents régimes fiscaux peuvent s’appliquer à votre activité. Quel que soit le régime fiscal qui s’appliquera à votre activité de location, il est nécessaire d’inclure vos revenus dans votre déclaration d’impôts.

Déclarer sa location Airbnb : Le statut de location meublée non professionnelle ou LMNP

Commençons avec la location meublée non professionnelle de votre bien sur Airbnb et voyons les conditions qui vous permettent d’acquérir ce statut :

  • Vous avez investi dans un logement neuf
  • Votre bien est meublé
  • Les revenus générés par votre activité de location n’excèdent pas 23 000€/an
  • Les revenus générés par votre activité de location n’excèdent pas 50% de vos revenus globaux

Comme évoqué précédemment, vous devez déclarer votre location Airbnb et dans ce cas précis vous êtes éligible au statut de location meublée non professionnelle. C’est une très bonne nouvelle étant donné la fiscalité très avantageuse de ce statut. Le statut LMNP ne va pas vous permettre de réduire vos impôts, mais va vous permettre de dégager des revenus non imposables.

Le statut LMNP fait partie du régime micro-BIC, nous avons traité le sujet à part étant donné les nombreux critères spécifiques qui lui sont propres.

Déclarer sa location Airbnb : Le régime micro-BIC jusqu’au plafond de 72 500€

Si vous percevez un revenu inférieur à 72 500€ (plafond applicable en 2020) grâce à votre location Airbnb, le régime micro-BIC s’appliquera alors à votre activité de location. Bien entendu, vous devez toujours déclarer les revenus perçu grâce à votre activité de location Airbnb.

Si vous n’êtes pas éligible au statut LMNP, le régime fiscal micro-BIC vous permet de bénéficier d’un abattement de 50% des revenus que vous percevez. Pour 10 000€ perçus sur l’année, 5 000€ de bénéfices seront donc imposables après abattement.

Dans ce cas, le bailleur doit alors remplir le formulaire 2042 C Pro sur le site impots gouv.

Déclarer sa location Airbnb : Le régime réel au-delà du plafond de 72 500€

Si les revenus générés par votre location Airbnb dépassent le plafond de 72 500€, il vous faudra remplir le formulaire 2031-SD. Dans ce cas, vous ne bénéficierez plus de l’abattement de 50% mais le régime réel vous permet de déduire l’ensemble des charges supportées.  

Quelque soit le régime qui peut s’appliquer à votre activité, n’oubliez pas de déclarer votre location Airbnb !

Vous souhaitez investir dans la location meublée non professionnelle ? Contactez nous !